EDITO

La réalité, c’est le quotidien

Pourquoi donc persiste-t-il tant de difficultés, alors que depuis des lustres les parlementaires passent leur temps à faire et défaire des lois, que l’Administration pratique de même avec la réglementation et que les juges ne sont pas en reste côté jurisprudence ?

 

Ne nous en déplaise, il est permis d’ajouter à la liste les organisations professionnelles avec leurs ambitions de changer, si ce n’est le monde et la vie, du moins l’ordinaire de leurs ressortissants.

 

Ainsi, en son temps, chacun imaginait le problème de la sous-traitance résolu avec la loi de 1975, l’allotissement définitivement acquis avec la loi sur la maîtrise d’ouvrage publique de 1985, le règlement des marchés privés assuré par la loi sur la garantie de paiement de 1994 - dans les délais de règlement prévus par la loi LME de 2008 -, et le périmètre de la décennale circonscrit depuis le code d’Hammourabi, roi de Babylone, quelque 2 000 ans avant notre ère…

 

Tous ces apports persistent mais le diable prend un malin plaisir à

 

y jeter en permanence le désordre.

 

Point de déni, les faits sont têtus.

 

La loi a beau être la loi, la réglementation et la jurisprudence être ce qu’elles sont, beaucoup font ce qu’ils n’ont pas le droit de faire mais le font quand même. Et alors ? Le dilemme consiste rarement à se déterminer entre une mauvaise et une bonne solution. Il s’agit le plus souvent d’un choix complexe faisant intervenir plusieurs facteurs (juridiques, financiers, relationnels, commerciaux, ...). Bref, tout cela se résume généralement à une gestion de risque. Telle est la réalité.

 

C’est pour cela que le SNSO s’investit autant pour assister ses adhérents dans leurs problèmes du quotidien.

 

Il ne s’en fait nullement une raison. Il continue simultanément à tracer son sillon vers des jours meilleurs, en se retournant sans cesse pour vérifier qu’il soit bien droit, la tête dans les étoiles mais les pieds sur terre.


Anciens éditos

 

Vous pouvez consulter nos anciens éditos, ici.

 

 Retour